Articles les plus consultés

19 juil. 2016

Protéger son chien ou son chat contre la chaleur

C'est la canicuuuule !
Vous avez attrapé un coup de soleil ? Un coup d'amour ? Un coup de "je t'aime" ?
Faites attention à ce que votre chien ou votre chat n'attrape pas un coup de chaleur.


Mais au fait, c'est quoi un coup de chaleur ?
Il résulte de l’augmentation de la température du corps qui passe de 38,5° (en moyenne) à plus de 40.5°, ce qui met en péril la bonne circulation du sang.
Les vaisseaux sanguins se dilatent afin d’évacuer la chaleur mais entraînent une accumulation de sang dans le cerveau qui provoque un œdème cérébral. Votre compagnon est donc sonné et commence a avoir des difficultés motrices. 
Si il n'est pas pris en charge à temps par le vétérinaire, le coup de chaleur peut être fatal.

Reconnaître les symptômes
- L’halètement augmente considérablement chez le chien. 
Si vous le constatez chez votre chat, cela peut être dû à un coup de chaleur ou à des problèmes respiratoires (contactez rapidement votre vétérinaire).
- Votre compagnon change de place sans arrêt et n'arrive pas à se calmer.
- Le chien bave jusqu'à l'excès ou a une gueule qui mousse, ce qui entraînera également une déshydratation.
- Les babines, truffe et gencives bleuissent à cause du manque d’oxygène dans le sang.
Par la suite, il ne bouge plus et des tremblements violents peuvent survenir.
Contactez au plus vite votre vétérinaire si votre compagnon présente ces symptômes.

Les situations à éviter
- Les efforts importants : sport, jeux, longue promenade...
- Laisser votre chien ou votre chat dans un véhicule, en été comme en hiver, même "aéré".
- Laisser votre chien attaché à l'extérieur en plein soleil.

Redoublez de vigilance si :
- Votre chien ou votre chat est atteint d’obésité ou a des problèmes cardio-respiratoires.
- Votre compagnon a un museau « écrasé » car ces races ont plus de difficultés à respirer et donc à se protéger contre la chaleur (ex: Bouledogues, Persans…).
- Votre protégé est encore très jeune, âgé ou malade.


Le coup de chaleur est tout de même assez simple à éviter si on est bien informé.


La transpiration du chien et du chat
Contrairement à nous humains, les chiens et les chats transpirent très peu. En effet, leurs glandes produisant la sueur se situent entre leurs coussinets et non sur tout le corps comme c'est le cas pour nous. C'est d'ailleurs pour cette raison que votre compagnon peut puer des pattes, comme nous des pieds !

Quel comportement adoptent-ils alors pour se protéger contre la chaleur ?
Le chien halète. En respirant ainsi, il échange l’air chaud et humide contre un air plus frais afin de se rafraîchir. Il lui arrive aussi de creuser de sacrés trous pour s’y allonger afin de profiter de la terre fraîche.
La plupart des chiens tendent à réduire d'eux-même leur activité et à se mettre à l'ombre mais, l’activité de votre chien étant liée à vos déplacements, vous devrez être vigilant notamment si vous faites du jardinage ou même encore si vous faites bronzette.
Le chat, lui, va se mettre automatiquement à l'ombre ou dans un endroit frais afin d'éviter la chaleur. Il va chercher à bouger le moins possible et, du coup, va dormir plus que d'habitude (hé oui, c'est possible). Si il vous paraît totalement léthargique sans autre symptôme qu'une grande fatigue : pas de panique ! Il s'économise.

Ce que nous pouvons faire pour eux 
(ces conseils s'appliquent aux chiens comme aux chats)
- Tondre votre chien ou votre chat. Si ce n'est pas possible, veillez à le brosser régulièrement.
- Renouveler régulièrement sa gamelle en eau fraîche (très important).
- Mettre des glaçons dans son eau en cas de longue absence.
Faites un premier essai ensemble afin d'observer le comportement de votre compagnon. Il ne doit pas essayer de les croquer (risque de se casser une dent) ou de les avaler tout net.
- Mettre à disposition des pièces fraîches et/ou ventilées.
- Veillez à ce qu'il ait accès à un coin d’ombre si il est à l'extérieur.
- S'assurer que votre compagnon ait toujours un sol frais pour s’allonger (ou, pour les chiens, un gros trou qu'il aura fait dans votre jardin haha).
- Eviter les sorties entre 12 et 16 heures.
- Privilégier les sorties tôt le matin ou tard le soir (concernant la sortie pipi du midi, ne traînez pas trop). Allez plutôt vous promener près des points d'eau ou en forêt.
- Tremper les pattes de votre compagnon (chat également si il n'y est pas trop réfractaire) avec de l'eau fraîche, ça leur sera déjà bien utile.
- Baigner ou arroser votre chien avec de l'eau fraîche (pas gelée, évitons l'hydrocution tant qu'à faire). Cependant, évitez le chlore des piscines. Et s'il vous plait, pas de baignade dans une eau stagnante servant d'incubateur aux bactéries.
- Faire usage d'un brumisateur si votre compagnon n'aime pas avoir les pattes dans l'eau.
- Mettre à disposition un ventilateur (en votre présence). Faites attention cependant à leurs yeux ; il ne faut pas qu'ils soient trop proches de l'air ventilé.
- Mettre la climatisation sans créer de trop grands écarts de températures avec l'extérieur pour éviter des problèmes respiratoires.
- Investir dans un tapis ou manteau rafraîchissant.

En voiture
- Emporter un brumisateur et de l'eau fraîche dans un thermos.
- Veiller à ce que la caisse de transport soit bien aérée ainsi que l'habitacle.
- Faire des arrêts toutes les 2 heures et donner de l’eau fraîche à votre compagnon.
- Penser à baisser la climatisation un quart d'heure avant chaque arrêt pour éviter un trop gros écart de température.


J'espère que cet article vous aura été utile ! :)

Et vous ? Avez-vous des astuces pour rafraîchir votre loulou ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part de vos impressions ou à nous poser des questions ;)